Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2006

NETTOYAGE DE PRINTEMPS

La neige a complètement disparu de la Chalp Ronde et  les paysans répandent du fumier sur l’herbe naissante des prairies. Image apaisante des tâches de la terre accomplies saisons après saison, année après année, donnant l’illusion que le monde est immuable.

 

 Beaucoup moins rassurant et moins bucolique, ce paysan qui brûle un bric à brac devenu inutile : bouts de bois, de carton mais aussi morceaux de plastique et vieux pneus, dégageant une fumée aussi noire que nauséabonde et...toxique. Mais enfin, il est sur SA terre et là, il fait bien ce qu’il veut, il n’a de compte à rendre à personne et si ce champ lui appartient, pourquoi pas aussi l’air au dessus ? Pourtant , dans la vallée, il y a un déchetterie gratuite à disposition de tout le monde. Mais, voyez-vous, les pères brûlaient leurs déchets dans leur champ,  et avant les grands-pères et avant les arrières grands-pères et avant.... Pourquoi changer ? Force de l’habitude, manque de réflexion . ,. Jour après jour, avec des gestes irraisonnés, même minuscules, l’homme œuvre à la destruction de l’équilibre de la planète

medium_pastel-tracteur.jpg

Les commentaires sont fermés.