Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2009

NOUVELLE DECOUVERTE

aqua-perruche.jpg

Cette fois, c’est sûr, le printemps s’est bien installé dans ces montagnes. Il était temps !

Je ne suis pas encore retournée voir le bananier mais je viens de faire une découverte tout aussi surprenante. Sur le chemin qui va du hameau « Les Maisons » au lac de Roux, j’ai soudain entendu des jacassements qui me sont familiers. Ils venaient d’un mélèze solitaire poussant à quelques mètres. En m’approchant, je les ai vues, sur les branches, au milieu des minuscules jeunes aiguilles, picorant les fleurs magenta....DES PERRUCHES de l’espèce « à collier », très commune. Ces oiseaux bavards me sont familiers, je les observe tous les jours sur les arbres et dans le ciel quand je suis en Inde... mais ici, dans les montagnes du Queyras ! « Les hallucinations continuent » écriront dans leurs commentaires les fidèles de ce blog ; pourtant, je les ai entendues et je les ai vues, sans aucun doute possible.

Commentaires

Chère auteure de ce blog (je ne sais plus quel nom vous donner, Françoise M... M comme Marmotte devenue Silencieuse à défaut d'être Grincheuse?)
Après le bananier, voici donc les perruches. Sachez que si l'on connaît bien les RUCHES dans le Queyras... personne d'autre que vous n'a jamais vu la moindre PAIRE DE PERRUCHES dans ces montagnes.
Je crois que le réchauffement climatique a bon dos... vous rêvez d'ailleurs, ma chère, de tropiques foisonnants, pour vous changer de nos austères montagnes et vous finissez par voir ce que vous avez envie de voir.
Je le crains: Bigor...notte va me encore me renvoyer à la lecture d'un dénommé Lacan dont les propos ne sont jamais parvenus à tourmenter tous ceux qui paissent dans nos vertes prairies.

Écrit par : Le loup végétarien qui se soigne à la gelée royale | 13/05/2009

Loup mielleux, dire que je m'inquiétais pour vous, ayant appris que l'un des vôtres avait été abattu en Savoie par un lieutenant diplômé... et voilà que, provocateur, vous m'agacez la coquille ! Notre chère Marmotte est toute à ses souvenirs tropicaux, dites lui, espèce d'Ysengrin à poils gris, si vous la croisez sur les chemins, que ceci n'est pas une perruche, juste une image à la surface de ses rêves.

Écrit par : bigornotte | 14/05/2009

Je me suis absentée deux semaines, quelle surprise en ouvrant ce blog désormais familier !!!
Je me suis arrêtée, en partant, chez une amie à Marseille, le 6 au soir ; elle me raconte que depuis des années il y a des perruches à collier qui mangent ses amandes dans son jardin du boulevard Michelet (j'ai des photos) . Nous sommes allées prendre un verre au rondpoint de Mazargue , et là , attablés devant un 51 dans l'or du couchant , qui était à la table d'à côté ??? Hein ????.......
le couple de mambas verts(qui avaient "tombé" la toque et le manchon ) et qui bavardaient avec les dites perruches dans une langue qui malheureusement nous est restée hermétique .

Écrit par : Christiane P. | 23/05/2009

Je me suis absentée deux semaines, quelle surprise en ouvrant ce blog désormais familier !!!
Je me suis arrêtée, en partant, chez une amie à Marseille, le 6 au soir ; elle me raconte que depuis des années il y a des perruches à collier qui mangent ses amandes dans son jardin du boulevard Michelet (j'ai des photos) . Nous sommes allées prendre un verre au rondpoint de Mazargue , et là , attablés devant un 51 dans l'or du couchant , qui était à la table d'à côté ??? Hein ????.......
le couple de mambas verts(qui avaient "tombé" la toque et le manchon ) et qui bavardaient avec les dites perruches dans une langue qui malheureusement nous est restée hermétique .

Écrit par : Christiane P. | 23/05/2009

Les commentaires sont fermés.