Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2011

LA POLITIQUE, LA VRAIE !

Sur le blog de littérature de jeunesse de Sophie Pilaire: Les riches heures de Fantasia (le lien ici), on peut lire avec le plus grand plaisir à propos de l'excellent livre de PATRICE FAVARO et PHILIPPE GODARD: Tina, Simon, Rachid et la politique, la vraie !

 

"On ne devrait pas avoir à acheter ce livre, il faudrait le distribuer gratuitement dans tous les collèges et lycées ! Disons-le nettement, c’est un des rares manuels de citoyenneté qui n’endort pas son lecteur. Et pourtant, il n’y a que de la bichromie, une mise en page basique et quelques illustrations. Mais jugez plutôt...

Quatorze petites fictions mettent en scène des élèves d’une même classe, dans leur vraie vie de vrais jeunes et sans forfanterie : Leslie et Candice postulent pour une émission de télé-réalité, Simon embrasse son petit ami, Rachid s’emporte contre un projet de borne biométrique au restaurant scolaire, etc. Jamais on n’a l’impression d’une histoire-prétexte, la forme est soignée, variée. Ensuite, en quelques pages et des encarts pas trop lourds, est tirée la leçon de « vivre-ensemble » de l’action racontée. La loi française nous est donnée, et de bienvenus éléments de comparaison avec des pays d’Europe ou d’ailleurs permettent de mieux la situer. Quels sont les sujets choisis ? Encore une fois, ils parleront à un adolescent dans son quotidien : la liberté d’expression, d’aimer, le droit des frontières, la violence, le droit à l’image…

Ca se lit comme un roman, d’autant plus qu’on retrouve les personnages d’une scénette à l’autre. Une deuxième partie, beaucoup plus courte et sèche dans son approche, fait un rappel historique sur la démocratie d’une part, sur la médiatisation de la politique d’autre part. Usant d’exemples d’individus de partis de tous bords, le texte reste neutre dans ses opinions. A ne pas manquer non plus, des biblio-filmo-sitographies complètes, actuelles, pour chacune des quatorze situations que nous avons suivies.

Un documentaire qui met de bonne humeur et rattrape tous les indigestes manuels scolaires d’éducation civique qui peuvent exister !"

                                                       politique                  coeur

26/05/2011

LE CAMION ENCORE

Allez donc faire un tour sur la page des éditions Vents d'Ailleurs DSCN2405.jpgconsacrée à mon nouvel album LE CAMION FRONTIERE.

c'est ici!

 

« Le camion frontière », aux Editions Vents d’ailleurs, illustré par Françoise Malaval, donne une leçon de tolérance afin que les murs élevés entre les humains puissent s’abattre. Ainsi l’auteur s’exprime au début : « Le mur avançait à toute allure. Il fallait faire vite. La peur hâtait sa construction (…) Le mur sépara les Uns des Autres ». Dans cette histoire, inspirée d’un conte de l’Himalaya, la vache, l’arbre, le loup, l’eau, condamne l’homme à se faire mordre par le serpent car « l’Homme est mauvais». Mais en lueur de partage, le procès de l’homme se termine. « Mais qui sait s’il ne vas pas recommencer ? Peut-on lui faire confiance après tant de siècles d’inconscience ?  C’est à nous désormais d’être vigilants et exigeants, si l’on veut transmettre la vie à nos enfants ». Bel engagement pour les générations futures."

I. Clément sur Critique Livre

« Le camion frontière », Jean-Yves Loude, illustrations de Françoise Malaval, Editions Vents d’ailleurs, 15 euros.

23/05/2011

LE CAMION FRONTIERE TOUJOURS

Un extrait de ce qu'en écrit Ingrid Clément sur son site :

 

Jean-Yves Loude, docteur en ethnologie, anciennement journaliste et rédacteur en chef de Lyon Poche, témoigne depuis plus trente ans de la diversité des cultures du monde, De sa démarche d’ethnologue aux Pakistan, Maghreb, Cap-Vert, Brésil, en Afrique de l’Ouest, entre autres, il s’inspire afin de contribuer à la culture à travers livres, études, romans adultes et jeunesse, photos, conférences et animations dans les établissements scolaires. Son dernier livre jeunesse,« Le camion frontière », aux Editions Vents d’ailleurs, illustré par Françoise Malaval, donne une leçon de tolérance afin que les murs élevés entre les humains puissent s’abattre. Ainsi l’auteur s’exprime au début : « Le mur avançait à toute allure. Il fallait faire vite. La peur hâtait sa construction (…)

le-camion-couv-web-2.jpg

« Le camion frontière », Jean-Yves Loude, illustrations de Françoise Malaval, Editions Vents d’ailleurs, 15 euros.

11/05/2011

RENDEZ-VOUS A MANOSQUE

 La semaine prochaine, je serai à Manosque où j'ai été invitée à participer à ECLAT DE LIRE, une très belle manifestation .

manosque.jpg

J'y animerai  des ateliers  pour enfants et mon exposition "De l'esquisse à l'album" sera visible à la médiathèque pendant toute la durée de la manifestation. Comme d'habitude : qu'on se le dise!

manosque 2.jpg

Manosque 3.jpg

08/05/2011

AUJOURD'HUI A QUINCIE

Parution du nouvel album de Françoise Malaval et Jean-Yves Loude

camion-frontièreLe dimanche 8 mai, sur la place du village de Quincié, avec la complicité de la librairie Le Cadran Lunaire, venez échanger avec Jean-Yves Loude, écrivain-voyageur, autour de son dernier album "Le camion frontière", sur les murs inhumains entre les humains.

 


Au début, il y avait les Uns et les Autres,
séparés par un mur construit si vite qu'un vieux camion fut pris dans le béton.
Les deux peuples étaient tellement pressés de ne plus vivre ensemble !
Mais, un jour, Primo des Uns et Tima des Autres
eurent la même idée, chacun de leur côté :
ouvrir la portière et se glisser dans la cabine du camion frontière.
Bien sûr, ce jeu était interdit...


camion-frontiere

Le Camion frontière, Illustrations de Françoise Malaval, aux éditions Vents d'Ailleurs.

Dimanche 8 mai de 9h à 13h
Place du village.
Avec la participation de la librairie Le Cadran Lunaire.

04/05/2011

EN LIBRAIRIE DEMAIN

couv-le-camion-frontiere-we.jpg

 

Demain jeudi 5 mai , mon nouvel album « Le camion frontière » histoire et(très beau) texte de Jean-Yves Loude, éditions Vents d'ailleurs sera en librairie.

 

 

Au début, il y avait les Uns et les Autres,
séparés par un mur construit si vite qu’un vieux camion fut pris dans le béton.
Les deux peuples étaient tellement pressés de ne plus vivre ensemble !
Mais, un jour, Primo des Uns et Tima des Autres
eurent la même idée, chacun de leur côté :
ouvrir la portière et se glisser dans la cabine du camion frontière.
Bien sûr, ce jeu était interdit…



A voir et à acheter absolument.