Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2006

NETTOYAGE DE PRINTEMPS

La neige a complètement disparu de la Chalp Ronde et  les paysans répandent du fumier sur l’herbe naissante des prairies. Image apaisante des tâches de la terre accomplies saisons après saison, année après année, donnant l’illusion que le monde est immuable.

 

 Beaucoup moins rassurant et moins bucolique, ce paysan qui brûle un bric à brac devenu inutile : bouts de bois, de carton mais aussi morceaux de plastique et vieux pneus, dégageant une fumée aussi noire que nauséabonde et...toxique. Mais enfin, il est sur SA terre et là, il fait bien ce qu’il veut, il n’a de compte à rendre à personne et si ce champ lui appartient, pourquoi pas aussi l’air au dessus ? Pourtant , dans la vallée, il y a un déchetterie gratuite à disposition de tout le monde. Mais, voyez-vous, les pères brûlaient leurs déchets dans leur champ,  et avant les grands-pères et avant les arrières grands-pères et avant.... Pourquoi changer ? Force de l’habitude, manque de réflexion . ,. Jour après jour, avec des gestes irraisonnés, même minuscules, l’homme œuvre à la destruction de l’équilibre de la planète

medium_pastel-tracteur.jpg

28/04/2006

LA NUIT LA LUNE

Au dessus des montagnes.

medium_pastel-lune.jpg

25/04/2006

LA NEIGE CONTINUE DE FONDRE

L’eau coule du haut des pentes et les abreuvoirs débordent au bord des chemins.

 

medium_pastel-abreuvoir-debordant.jpg

19/04/2006

LE PECHEUR AU BORD DE L'AIGUE BLANCHE

medium_pastel-pecheur.jpg

Avec le printemps, la fonte des neiges, ils sont là. Ils ont endossé leur panoplie à laquelle pas un accessoire ne manque. Loisirs et détente , moments de « communion » avec la nature...on va attraper le poisson... Au nom de quoi l’homme s’octroit il le droit de vie et de mort sur les autres êtres vivants ? Ces pêcheurs de torrents ne pêchent bien sûr  pas pour se nourrir . Mais, disent ils , nous relâchons le poisson après l’avoir attrapé. Alors pourquoi le pêcher ? Pour s’amuser ? Pour quoi d’autre ? Ne vaut il pas mieux profiter simplement de la montagne en ce début de printemps : observer le torrent grossir avec la fonte des neiges, admirer les premiers crocus, apercevoir les marmottes qui gambadent sur les pentes, heureuses que le long sommeil hivernal soit enfin fini ; et mille et mille autres choses...

17/04/2006

L'EVENEMENT DU MOIS

Il y a maintenant trois jours que les marmottes se sont réveillées et qu’elles sont sorties de leurs terriers. Cela coincide avec l’apparition des premiers crocus dont elles se nourrissent entre autres. Pendant ma promenade quotidienne, j’ai entendu un premier sifflement, celui avec lequel elles préviennent leurs congénères quand il a un danger ; puis avant d’arriver chez nous, au bord de la route, près de leur terrier, deux « croix de juan » prenaient le soleil, en voisine, je les ai saluées comme il se doit. Les " croix de juan", c’est ainsi que nous appelons la famille marmotte qui vit à côté de la maison sise au lieu dit : La Croix de Juan.

medium_pastel-marmottes.jpg

16/04/2006

IL EST TEMPS !

Les samedium_pastel-bourgeons.jpgules changent de tenue...

14/04/2006

LES PREMIERES VACHES

Avec un temps splendide la neige fond,  fond...

 Au pied de la maison, les toutes premières vaches sorties de leur étable pour brouter les nouvelles pousses d’herbes encore rares.

medium_pastel-vaches.jpg

12/04/2006

RAPACE

Hier, au dessus de la Chalp  Ronde, j’ai vu l’aigle royal. Sans doute était il à la recherche de quelque proie. Il a son nid sur un escarpement de la montagne d’en face, presque au sommet. Surement, pendant ce temps, son compagnon ou sa compagne était en train de couver les œufs : la ponte a lieu normalement en mars.

medium_pastel-aigle.jpg