Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2014

AUBAGNE : CUVEE 2014

Cette année encore,invités par Véronique Paris de Ville-Lecture d'Aubagne ,Patrice Favaro et moi-même avons conduit pendant une semaine une classe écriture/illustration avec 2 classes de 6ème du collège Lou Garlaban. C'est toujours un grand plaisir pour nous.

L'inspiration de cette année : l'épopée indienne Le Ramayana (dont il est question dans notre roman illustré "Ombres et Petite Lumière" éd Belin) pour l'écriture; pour l'illustration, des arts tribaux de l'Inde : celui des Warli pour une classe, celui de Gonds pour l'autre.

cavaliers-classe-Aubagne-20.jpg

inspiration Warli

 

déesse-web.jpg

inspiration Gonds

27/01/2014

TRAVAUX EN COURS

Mon thème de recherche : apparitions, disparitions, transformations.

Une étude à l'encre :

sauvetage.jpg

sauvetage

26/01/2014

LA FAIM DE L'OGRE NOTE DE LECTURE

Je copie ci-dessous la dernière note du blog de Patrice Favaro :

La faim de l'ogre sur Opalivres

Très complète et excellente présentation de l'album que j'ai cosigné avec Françoise Malaval

Voici un superbe conte venu d’Asie, librement inspiré du « Jataka des ogresses », tiré du Jataka de Thaïlande, « recueil de 547 contes apparentés à des paraboles philosophiques et à des interrogations éthiques ».

Ce qui rend ce conte très moderne, c’est le fait que la question centrale concerne l’exercice du pouvoir.

« Comment prétendre gouverner un royaume, un pays, un peuple quand on ne sait se gouverner soi-même et qu’on demeure l’esclave de ses propres pulsions ?».

 

L’ouvrage est présenté en 2 parties : 9 planches cartonnées illustrées qui peuvent être posées côte à côte et raconter ainsi la totalité de l’histoire et un album plus conventionnel qui propose l’histoire de manière linéaire et dans lequel on trouve des images tirées des planches.

L’ensemble est inséré dans un coffret cartonné.

C’est très original !

 

Lire la critique intégrale ici

 

004.JPG

 

14/01/2014

AU CANADA

Encore une fois, copie de la dernière note du blog de Patrie Favaro qui nous concerne tous les deux.

 

Ma cabane au Canada

Françoise et moi, on va finir pas s'installer au Canada, puisque c'est là-bas qu'on parle le plus de nos bouquins! Cette fois c'est Nancy Roc,
premier portail canadien entièrement dédié au tourisme durable dans les Caraïbes.

cliquer sur l'image pour accéder à la page

Capture.JPG

12/01/2014

LA VERITE CRUE

Je copie ici la dernière note de Patrice Favaro à propos de son roman "La vérité crue". A lire absolument, qu'on se le dise !

La vérité crue dans la La marmite à lire

Un grand merci aux amies et amis bibliothécaires de mon ancien département ! Tout est dit justement et clairement à propos de ce livre, je ne sais qui a écrit cette chronique mais je ne peux que le ou la féliciter pour m'avoir VRAIMENT lu. La vérité crue est un livre qui touche beaucoup d’ados mais qui passe en général assez mal auprès des adultes. Sans doute le moins aimé de bouquins auprès des enseignants, par exemple. Peut-être à cause de ce que l’un des personnages pointe du doigt : pour chacun d’entre nous, qu’il s’agisse de la souffrance animale ou humaine, où se situe notre seuil de l’horreur, notre seuil d’acceptation ?

L’intégralité de la chronique de la Marmite sur la Vérité crue, c’est ici

Les personnages, adultes comme adolescents, décrits avec beaucoup de sensibilité par  Patrice Favaro sont psychologiquement fragiles.  Les dialogues intérieurs mis en place par l’auteur, nous font comprendre leur souffrance, souffrance qu’ils essaient tant bien que mal de cacher. Ensemble ils arriveront à trouver, à retrouver pour les adultes, l’envie de vivre. Ce roman est l’histoire de rencontres, rencontres qui font grandir, qui font voir le monde différemment, avec en toile de fond la cause animale, la différence de Jésus et la nature. Un beau roman

laveritecrue06-web.jpg


10/01/2014

LA NAISSANCE DU THEATRE D'OMBRES


 

Voici ce que Patrice Favaro et moi-même proposons pour accompagner la sortie de notre bouquin commun auprès des plus petits. Qu'on se le dise... et plus encore qu'on le fasse savoir!

 

 

 

RENCONTRE/ATELIER JEUNE PUBLIC

 

autour du livre OMBRES ET PETITE LUMIÈRE, éditions Belin

 

AVEC PATRICE FAVARO (auteur) ET FRANÇOISE MALAVAL (illustratrice)

 

 

 

Le propos est de faire découvrir au jeune public l’univers magique du théâtre d’ombres, en écoutant, en regardant et enfin en participant.

 

 

 

9782701180977FS.gif

 

Première partie : Écouter et regarder

 

Patrice raconte la naissance du théâtre d’ombres et donne à entendre un petit épisode de la grande épopée du Râmâyana.

 

Françoise montre des ombres diverses (avec les mains, ombres chinoises, papiers découpés) et manipule des silhouettes derrière un petit écran éclairé.

 

1A89.tmp.jpg

 

Deuxième partie. Fabriquer

 

Chaque enfant découpe, assemble, articule pour donner naissance à une silhouette en papier puis s’essaye à la manipuler. Pour rester dans l’univers du livre, comme l’héroïne Dipika (Petite-Lumière), nous proposons aux enfants de créer les principaux personnages du Râmâyana : Rama, Sita, Hanuman, etc.

 


 

Fiche technique  :

 

La durée totale est d’environ 1 heure

 

Nous avons besoin d’une table, une prise de courant, une table placée face au public dans une salle que l’on peut occulter.

 

Pour l’atelier, il faut prévoir : colle blanche en bâtons, agrafeuses (avec agrafes), ciseaux, gros fil, ruban adhésif, petites attaches parisiennes.

 

Le nombre maximum de participants est de 30 pour la rencontre .

 

 

Pour tout contact : fra.malaval@wanadoo.fr

09/01/2014

LA FAIM DE L'OGRE ET CROQU'LIVRE


LA FAIM DE L'OGRE. Merci à Julie et Myriam de Croqu'livre à Besançon qui, une fois de plus, chroniquent finement un des nouveaux livres écrit par Patrice Favaro et que j'ai illustré .

la chronique intégrale est à lire ici


La faim de l’ogre / P. Favaro ; F. Malaval. - Vents d’ailleurs

Bodhi se voit promettre un grand avenir, hors du royaume de son père, s’il se défie des ogres et ogresses. Il quitte le palais du roi avec 5 de ses frères qui tous se laisseront enjôler par « une suave mélodie », « d’exquises nourritures », de « subtiles odeurs ».... Ils seront aussitôt avalés par des ogres et ogresses travestis. « Le monde ne manque pas de fous qui font de belles proies »...
« De ses sens il était resté maître », Bodhi va devoir encore affronter la calomnie. Et s’il accède finalement au pouvoir, il n’en acceptera pas les oripeaux.
Adapté du Telapatte-Jataka, conte de la tradition bouddhiste, cet album a été inspiré aux auteurs par une visite d’un temple thaïlandais. Ils nous font découvrir la teneur de cette histoire traditionnelle et entrevoir, grâce aux 9 planches cartonnées associées à l’album, la technique de ces jakatas, images qui entrelacent les éléments narratifs au sein d’une foule de détails.
Le coffret propose ainsi une entrée par le texte, avec l’album, ou par l’image avec les 9 scènes, qui telles des dominos s’accolent et constituent l’ensemble de la scène graphique. Entre trame narrative et détails contemporains, l’illustration inscrit le conte dans une modernité et une universalité : peut-on exercer le pouvoir lorsqu’on est esclave de ses sens, de ses désirs ? Quelles résonances actuelles...

x total.jpg


04/01/2014

POUR LES BIBLIOPHILES

Voici la copie de la dernière note du blog de Patrice Favaro :

Pour les bibliophiles

Il est sans doute un peu tard pour les cadeaux de fin d’année, mais rien ne vous empêche de vous livrer à une session de rattrapage pour vos amis ou plus simplement pour vous-même.

 20 exemplaires de tête ont été tirés du livre Voyage au-delà du par-delà illustré par Françoise Malaval (Éditions Aencrages). Il nous reste actuellement trois exemplaires à vendre sur les 10 qui ont été tirés pour nous. Les huit linogravures de Françoise ont été entièrement rehaussées à l’aquarelle par elle, comme cela se faisait au XVIIIe siècle pour les planches botaniques et zoologiques, les cartes ou les atlas. Il s’agit donc d’œuvres uniques et singulières, numérotées et signées par l’artiste. Le prix de vente est fixé à 150 euros, frais de port inclus.

voyage.jpg


 

Les hasards de notre récent déménagement m’ont permis de remettre la main sur un carton de livres divers que je croyais perdu. Il contenait en autres 4 exemplaires d'un ouvrage exceptionnel : L’amour hérisson, un texte de Thierry Lenain, illustré là encore par Françoise (Éditions Massala). C’est un livre qui a été entièrement réalisé à la main en Inde en 2006: impression en sérigraphie sur du papier artisanal de Pondichéry, reliure à la japonaise. Les 4 exemplaires retrouvés (à l’état neuf) que nous possédons sont tous numérotés et sous blister. Ils font partie de l’édition originale et unique qui a été tirée à 500 exemplaires, il n’y aura jamais d’autre réimpression. Un livre rare, là aussi. Le prix de vente est fixé à 50 euros frais de port inclus.

 

hérisson.jpg

On peut recevoir le bon de commande et les modalités de paiement pour l’un et l’autre ouvrage en envoyant un mail à l’adresse suivante :

framalaval@yahoo.fr  

Pour en savoir plus sur Le voyage au-delà du par-delà, ici

Pour en savoir plus sur L’amour hérisson, ici..